Dimanche, 18 aout 2019 02:07:27

Mardi 22 janvier, l'État de New York a adopté un projet de loi “visant à protéger le droit à l'avortement”, selon ses défenseurs. Selon cette loi, en plus des médecins, d’autres professionnels de la santé tels que les sages-femmes et les assistants médicaux sont désormais autorisés à pratiquer l’avortement. Cette procédure peut-être effectuée jusqu'à la date prévue de l'accouchement si la santé de la femme est en danger ou si le fœtus n'est pas viable. La loi précédente autorisait l'avortement après 24 semaines de grossesse si la vie d'une femme était en danger.

Pour certains opposants, ce projet de loi pourrait entraîner davantage d'avortements tardifs. Le gouvernement de New York, Andrew Cuomo a qualifié l’adoption de ce projet de loi de "victoire historique pour les New-Yorkais et pour nos valeurs progressistes".

Selon le département de la santé de l'État de New York, 285 127 avortements ont été pratiqués dans cet État entre 2012 et 2014. Un chiffre qui représente 40 % du nombre de naissances sur ces trois années.

Avec Evangelique Info