Dimanche, 13 juin 2021 13:57:05

Plusieurs croyants en Jésus-Christ d'origine musulmane racontent leurs témoignages miraculeux sur la façon dont ils ont trouvé le véritable espoir et le salut après des années de douleur et de recherche sous l'Islam.
 
Dans une série de témoignages appelés "Souls & Stories", ils expliquent comment le Christ s'est fait connaître à eux de manière surnaturelle.

Aisha est née à Amman, en Jordanie, dans une famille islamique stricte. Son père l'a maltraitée verbalement et a dit des choses qui ne devraient jamais être dites à une fille, mais sa religion n'était pas une source de paix pour elle pendant ces années douloureuses. Au lieu de cela, elle s'est sentie constamment condamnée par l'Islam.

Quand Aisha et sa famille ont déménagé aux États-Unis, elle avait désespérément besoin d'être aimée et elle est tombée enceinte à 17 ans. Elle savait que son père était obligé par la culture islamique de la tuer pour avoir déshonoré sa famille. Craignant pour sa vie, elle a décidé de se faire avorter - une honte qu'elle portait pendant de nombreuses années à suivre. 

Dans l'Islam, «ses péchés étaient impardonnables», et on lui avait appris qu'elle était «détestée par Allah». Souffrant de dépression et de pensées suicidaires, elle cherchait sans relâche le pardon et l'espoir. Un jour, alors qu'elle criait à Allah pour sa miséricorde, c'est alors qu'elle entendit une voix audible dire un mot: «Jésus». 

Après avoir entendu cette voix du ciel, Aisha a tourné ses prières vers Jésus lui demandant de se révéler à elle.

«C'était la première fois que je ressentais un sentiment de paix, c'était quand j'ai prié Jésus», explique-t-elle.

Cette expérience surnaturelle lui a donné une faim insatiable de vérité, et dans Romains 5: 8, elle a trouvé la vérité et le pardon qu'elle désirait désespérément. 

Après tant d'années à ressentir un jugement constant d'Allah, Aisha a finalement découvert que Jésus était plein de miséricorde et de compassion pour les femmes. 

Elle dit que le contraste frappant entre la façon dont la religion islamique traite les femmes et la façon dont Jésus traitait les femmes a joué un rôle important dans sa décision de suivre le Christ.

«Vous avez vu Jésus marcher vers les femmes avec un élément de tendresse, et vous savez, la femme au puits, la femme qui avait un trouble de la coagulation, Jésus l'appelait 'fille', et c'était énorme pour moi de lire parce que dans l'Islam les femmes ne sont pas du tout très appréciées », dit Aisha.

Elle souligne que sous l'Islam, elle a dû implorer Allah pour sa miséricorde sans avoir le sentiment de la recevoir un jour, mais elle a découvert que Jésus est vraiment miséricordieux. «Tout au long des Écritures, vous voyez Jésus graviter vers les pécheurs et les parias», dit-elle. "C'était vraiment intéressant de voir la tendresse que Jésus avait envers les pécheurs et les parias alors que dans l'Islam il y aurait honte, condamnation et mort littérale dans certaines situations." 

Des années plus tard, le père d'Aisha mourait d'alcoolisme lorsqu'elle s'est sentie obligée par le Saint-Esprit de l'appeler. 

 

CBN News