Dimanche, 29 novembre 2020 00:20:19

Morning Star News rapporte que les militants islamiques ont tué Sébastine Stephen, une étudiante chrétienne, et enlevé deux villageois le 16 avril. Stephen était en visite chez lui à Kaduna après la fermeture de son université dans le nord-ouest du Nigéria en raison de problèmes avec le coronavirus.Les habitants de la région disent que les assaillants armés ont tué par balle Stephen, puis kidnappé Jack Nweke et sa femme, qui sont également chrétiens. "Sebastine Stephen a été abattu lorsque les bergers peuls armés ont attaqué le quartier de Gbagyi Villa dans le quartier du gouvernement local de Chikun à l'extrémité sud de la ville de Kaduna", a déclaré le résident de la région, Hosea Yusuf. "Stephen a sonné l'alarme, avertissant les habitants de l'invasion de notre communauté alors qu'il était encore à l'extérieur au moment où les bergers sont venus attaquer la communauté.

Les bergers l'ont immédiatement abattu puis ont pénétré dans l'une des maisons à proximité d'eux, où ils ont kidnappé. un couple." Ces attaques surviennent une semaine seulement après que le pasteur Stephen Akpor a été tué alors qu'il priait et conseillait cinq couples à la cathédrale Breakthrough, dans le sud du Nigéria. "Les bergers ont abattu le pasteur à plusieurs reprises, puis l'ont poignardé à mort", a déclaré Isaiah George, haut responsable de l'église. Les attaques contre les chrétiens nigérians ont augmenté régulièrement au cours des dernières années. Près de 1000 croyants chrétiens ont été assassinés dans le pays en 2019. Le Humanitarian Aid Relief Trust (HART), dirigé par un membre de la Chambre des Lords britannique, la baronne Cox, estime que 6000 chrétiens au Nigeria ont été assassinés depuis 2015. Le Nigeria est classé 12ème sur la liste de surveillance mondiale 2020 d'Open Doors des pays où les chrétiens sont les plus persécutés.

Info Média Christ / CBN