Dimanche, 24 janvier 2021 19:22:38

Situation inédite au Vatican, où les cérémonies de la Semaine sainte et la fête de Pâques se dérouleront sans public, une décision annoncée alors que le coronavirus a déjà massivement réduit le flux de touristes et pèlerins dans la Ville éternelle.

 

La préfecture de la maison pontificale, chargée de préparer l’agenda du pape et de distribuer les billets pour les audiences, a officialisé la décision. « Toutes les cérémonies de la Semaine sainte se dérouleront sans la présence physique des fidèles », a-t-elle annoncé. Pas de chemin de Croix au Colisée, une tradition datant de 1750, pas de veillée pascale non plus dans la basilique Saint-Pierre, pas de messe le jour de Pâques sur la place ni de bénédiction urbi et orbi devant la foule : cette année, tout se fera à huis clos, du jamais vu dans l’histoire contemporaine de l’Église.

En streaming

Pie XII est le dernier pape, en 1941, en pleine Seconde Guerre mondiale, à avoir demandé de limiter les événements publics. Jusqu’au 12 avril les audiences générales et angélus du pape François ne seront disponibles qu’en streaming sur les médias officiels du Vatican, ce qui est déjà le cas depuis dix jours.

Une Rome désertée...

Il y a sept ans, l’élection du pape argentin avait provoqué une augmentation
de 34 % des pèlerins pour la période de Pâques, selon les chiffres de l’Agence
nationale italienne de tourisme. Cette année, à cause de l’épidémie, une
Rome désertée sera le théâtre de la plus importante fête religieuse pour
les catholiques.

 

RFI