Chaque croyant est un missionnaire en appelant. Le commandement «Allez-y» est un appel général, mais de nombreux chrétiens se demandent s'il s'applique à eux. L'absence de discipulat dans les églises est responsable de cette fausse hypothèse selon laquelle il y a des personnes spécifiques qui sont appelées à l'œuvre missionnaire. Il est vrai que tous les chrétiens ne sont pas déployés sur le terrain de la mission, mais ceux qui ne sont pas chargés d’aller sur le terrain sont chargés de tenir des lignes de vie pour ceux qui le sont.

Nous devons tous être impliqués parce que le commandement de "Allez donc et faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit" (Matthieu 28:19) n'est pas une option mais un commandement cela doit être obéi.

En Afrique, les dernières paroles d'un mourant sont prises à cœur par ses enfants. Ils travaillent très dur pour réaliser les souhaits de leur père décédé et les enfants se souviennent toujours et font référence à des mots tels que: «Avant que notre père ne meure, il nous a dit…». Le commandement de "Allez-y" est la dernière instruction que Jésus a donnée à ses disciples dans son ministère terrestre et l'église primitive a pris cette instruction au sérieux, évangélisant Jérusalem, la Judée, toute la Samarie et la partie la plus extrême de la terre.

Attendons-nous que Jésus descende avec une foule d'anges pour évangéliser le monde? Comment peuvent-ils entendre si aucun missionnaire ne leur est envoyé? (Romain 10:14) Les choses matérielles sont importantes dans cette vie, mais elles passeront un jour, mais les âmes des hommes sont éternelles. Tous les chrétiens devraient investir dans les missions en allant travailler dans les champs, en donnant leur argent pour soutenir ceux qui sont appelés à passer toute leur vie à travailler pour atteindre les non-atteints, et en priant pour le succès du projet de récolte d'âmes.

Il n'y a pas de meilleur moment pour prêcher l'Évangile que maintenant; la science échoue, les catastrophes et les calamités sont en augmentation. Beaucoup recherchent l'aide de Dieu. «Celui qui rassemble en été est un fils sage, mais celui qui dort pendant la moisson est un fils qui fait honte» (Proverbes 10: 5). Puissions-nous nous réveiller de ce sommeil honteux parce qu'il n'y a pas de temps; Jésus reviendra bientôt et chaque croyant rendra compte de sa gestion sur le mandat de la Grande Commission.

Au Nigéria, il est devenu impératif que chaque chrétien soit impliqué dans l'œuvre missionnaire, car si nous ne le faisons pas, nous avons la chance de devenir la dernière génération de chrétiens. Selon le pasteur Emmanuel Bosun (secrétaire du Nigerian Christian Elders Forum), «de manière réaliste, le christianisme est au bord de l'extinction au Nigéria. L'ascendant de l'idéologie de la charia au Nigéria fait le bilan de l'église nigériane. En 2018, on peut dire dans 25 ans, nous risquons d'être les derniers chrétiens du Nigéria. " Si nous refusons de nous lancer dans une évangélisation agressive de tout le Nigéria, nous risquons d'être anéantis.

Tous doivent être impliqués à cause des prophéties non accomplies concernant le retour du Christ. Jésus a déclaré que l'une des conditions préalables à son retour est que l'Évangile du royaume doit être prêché dans le monde entier en témoignage à toutes les nations (Matthieu 24:14).

Le retour du Christ est une espérance bénie pour les chrétiens persécutés et toutes les mains doivent être sur le pont pour faciliter ce retour en allant, en donnant et en gémissant afin que le monde entier entende l'Évangile du Royaume qui servira de témoin à toutes les nations. .

CP